Dream Theater

ABCRock :: de A à Z :: D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dream Theater

Message  philou le Jeu 3 Juil - 9:34

Les rois autoproclamés et reconnus comme tels du "Métal Progressif".

Cette formation américaine a été créer au milieu des 80's par des étudians de Berklee, John Petrucci (guitare), John Myung (basse) et Mike Portnoy (Batterie). Il s'adjoinrent les services du claviériste Kevin Moore et recrutèrent en 1986 Chris Collins pour tenir le micro.

Cette 1ère mouture du groupe prit le nom de Majesty. Remarquables techniciens, ils se firent très vite remarquer au milieu de la scène locale. Charlie Dominici remplaça très rapidement Collins, ils changère de nom pour devenir Dream Theater et enregistrèrent en 1989 leur 1er album : When Dream & Day Unite. Leurs principales influences étaient Rush, Iron Maiden et Yes.

Dominici quitte le groupe en accord avec les autres membres, sont style de chant n'étant pas en adéquation avec le genre musical de DT. Ils passèrent alors plus d'1 ans sans chanteur à paufiner leur répertoire ... et également un chercher un remplaçant derrière le micro. Finalement, leur choix se porte sur le chanteur canadien du groupe Winter Rose, James LaBrie.

Tout est donc réuni pour enregistrer un second album : ça sera ce qui est devenu leur grand classique : Images & Word, beau succès critique et commercial et considéré comme l'acte fondateur du prog' métal (bien que je ne sois pas d'accord avec ça puisque Rush, entre autres, avait déjà posé les fondations du genre). Le groupe tourne au Japon et en Europe, ils gravent à cette occasion le mini-album Live at the Marquee histoire de présenter leur nouveau chanteur.

En 1994, sort l'album Awake, tirant plus sur la face sombre de leur heavy progressif. Kevin Moore quittera le groupe peu de temps après sa sortie. Après une pige de Jordan Rudess, c'est Derek Sherinian qui assurera la tournée. C'est à cette époque, sous la pression des fans, qu'ils décident de commercialiser leur chef d'oeuvre, A Change of Seasons, long morceau compliqué de 20 minutes assorti de quelques reprises live (Led Zep, Kansas, Elton John,...) captées au Ronnie Scott's Jazz Club. A Change of Seasons devait à l'origine figurer sur Images & Words.

En 1997, sous la pression de leur maison de disques, ils enregistrent Falling Into Infinity, album censé attirer l'oreille des programmateurs radio. C'est un échec et les tensions dans le groupe sont à leur maximum, Mike Portnoy faillit du reste quitter le groupe peu après la sortie du live de la tournée (Once in a Livetime). Sherinian en fera les frais et sera remplacé par Jordan Rudess qui connaît déjà Petrucci et Portnoy via le side-project Liquid Tension Experiment.

Le groupe revigoré s'attache à la réalisation de leur grand-oeuvre, Scenes from a Memory Part II, suite du morceau Metropolis Part I d'Images & Word. C'est un concept album plutôt compliqué basé sur une histoire revécue sous hypnose. C'est à mon sens leur album le plus abouti et la tournée qui en découlera reprendra l'intégralité de l'album. Comme d'habitude, un album live (triple) témoignera de cette tournée extraordinaire, c'est la 1ère fois que le groupe posera ses valises au Zenith de Paris (avec Spock's Beard en 1ère partie).

Pas évident de confirmer après un tel succès mérité, pourtant le groupe sort 6 Degrees of Inner Turbulence en 2002. Cet album marque une diversification de leurs influences (de Pantera à Radiohead). Ce double cd contient le morceau titre qui fait 40 minutes et qui traite d'une personne atteinte de troubles de la personnalité. Ce morceau hétéroclite pêche surtout par sa longueur, son manque d'inspiration et le son des claviers de Rudess, parfois plus proche de Walt Disney que de Ken Hensley.

L'album suivant Train of Thought, sort dès 2003 et propose l'album le plus heavy du groupe à ce jour. Les morceaux sont explosifs, partent dans tous les sens et pour une fois, les claviers ne sonnent pas trop ridicules. Ce disque aura beaucoup de détracteurs, pour ma part je l'adore. un dvd live at Budokan se fera le témoin de cette tournée.

le groupe est maintenant reconnu et en 2005, l'album Octavarium est dans les bacs. A nouveau, une grande diversité musicale, Pink Floyd y cotoie Muse ou U2. C'est parfois horripilant. le dvd live Score rendra compte du dernier contert de la tournée au Radio Cit Music Hall avec un orchestre symphonique que quelques titres.


En 2007, Dream Theater nous propose l'album Systematic Chaos et confirme l'éclectisme des musiciens. Malheureusement, cet album est très très technique et noyé dans une prod' surchargée. A vouloir étaler trop leur savoir technique, ils en perdent en originalité et les compos ressemblent à du copier-coller.


Une compil du groupe vient de sortir :Dream Theater's Greatest Hit (...& 21 Other Pretty Cool Songs).

Le groupe vient de signer sur un nouveau label, une page est tournée. On attend à présent de savoir quelles seront leurs prochaines orientations musicales.

les problèmes majeurs de ce groupe sont pour moi :

1 - le chanteur James LaBrie qui est très souvent horripilant voire inécoutable lorsqu'il pousse un peu.
2 - le clavier Jordan Rudess qui commence à avoir un son qui ressemble de plus en plus à mon vieux Bontempi de quand j'étais gosse
3 - Mike Portnoy, le batteur, que je considère comme un des meilleurs en activité, ne travaille plus la batterie, il s'occupe de toute la gestion du groupe et ça commence à se ressentir. De plus, il s'est beaucoup investi dans de nombreux side-projets et parfois à mené plusieurs projets de front.

Discographie :

When Dream And Day Unite (1989)
Images And Words (1992)
Live At The Marquee (Live, 1993)
Awake (1994)
A Change Of Seasons (EP, 1995)
Falling Into Infinity (1997)
Once In A Livetime (Live, 1998)
Scenes From A Memory (1999)
Live Scenes From New York (Live, 2000)
Six Degrees Of Inner Turbulence (2002)
Train Of Thought (2003)
Live at Budokan (Live, 2004)
Octavarium (2005)
Score (Live, 2006)
Systematic Chaos (2007)
Dream Theater's Greatest Hit (...and 21 other pretty cool songs) (Compilation, 2008)


Side-Projects

Liquid Tension Experiment (instrumental)
avec Portnoy, Rudess & Petrucci (+ Tony Levin à la basse)

Liquid Tension Experiment (1998)
Liquid Tension Experiment 2 (1999)
Spontaneous Combustion (2007)

Transatlantic
avec Portnoy (et Trewavas de Marillion, Stolt de Flower King et Morse de Spock's Beard)

SMPT:e (2000)
Bridge Across Forever (2001)

OSI :
Industrial Metal Prog avec Portnoy (et Kevin Moore de Chroma Key et Jim Matheos de Fates Warning)
Office Of Strategic Influence (2003)


philou

Messages : 4
Date d'inscription : 02/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dream Theater

Message  Leroybrown le Jeu 3 Juil - 16:59

Merci pour cette belle bio !

Dream Theatre sont peut être les véritables successeurs de Rush !


Le groupe !


Un des kit de Portnoy ! king
avatar
Leroybrown
Admin

Messages : 30
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://abcrock-leforum.forumsmusic.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

ABCRock :: de A à Z :: D

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum